“Je veux me souvenir de qui je suis, me prouver que je suis libre comme l’air.”

“C’est quand j’entre dans ma vie d’adulte que je décide de me tatouer. Je suis déjà indépendante et à travers cet acte, j’ai envie de me sentir responsable. Je dis responsable car se faire tatouer c’est réfléchir à ce qui va nous représenter à vie. C’est donc un choix profond qui s’opère en moi. Je veux me souvenir de qui je suis, me prouver que je suis libre comme l’air.

Quoi de mieux qu’une plume pour symboliser cet état d’esprit ? La liberté est toute subjective. Il appartient à chacun de trouver sa propre définition, de fixer son épanouissement, se sentir bien et apaisé. Pour ma part, je veux me sentir légère comme cette plume, me laisser porter par le vent, libre de corps et d’esprit. Ensuite, c’est bien le sens global qui m’importe, je veux continuer à pouvoir faire ce que je veux, décider de ce qui est bon pour moi et toujours être maître de mes choix.”