“L’envie d’être parents sera plus forte.”

“J’ai 20 ans quand je rencontre Lili, celle qui deviendra la mère de ma fille. C’est après un an d’amitié que, comme une évidence, je lui envoie un sms en lui disant : je veux un enfant avec toi. Fait étrange, elle me dit que ça fait 6 mois qu’elle n’ose me le demander.

On décide de se laisser un an afin de s’assurer que notre amitié est suffisamment forte pour passer le cap. Étant homo tout les deux, on tombe dans le stéréotype digne d’une comédie française. La tâche n’a pas été facile. Mais l’envie d’être parents sera plus forte que notre gêne respective. On improvisera une fécondation in-vitro qui à notre grande surprise fonctionnera.

Aujourd’hui, je suis fier d’être un papa pas comme les autres, du moins si on se réfère aux critères de normalité de notre société.”