“Game of life : le jeu de la vie de Conway est un automate cellulaire qui est régi par 3 règles basiques. A chaque génération, une cellule qui a exactement 3 voisines naît, celle ayant 2 ou 3 voisines reste dans son état initial, sinon elle meurt.

Ma représentation est une configuration initiale qui permet le mouvement, on la nomme : glider. Elle entre dans la catégorie des vaisseaux, clin d’œil à ma passion pour l’informatique et la science-fiction. Ce jeu est Turing complet.

Ce mouvement est aussi une représentation du cycle de la vie. Les choses sont amenées à vivre, évoluer, puis mourir. Le tout étant un éternel recommencement.”