“Das maos de Deus, tudo aceito.”

“Ma grand-mère à eu mon père avec un homme marié qui n’a pas voulu le reconnaître. Plus tard elle rencontre son futur mari qui acceptera de le reconnaitre comme son enfant. Mon grand-père étant portugais, il nous éduque dans cette culture. Je me sens
donc fortement portugais de cœur.

Lorsque je fais mon outing, mon père me rejette pendant deux années. C’est un soir, alors que je suis à la messe, qu’il reprend contact avec moi. J’accepte de le pardonner

Il reconnaît ce que je suis, mais refuse de me voir avec un homme. Ce n’est qu’un an après, lorsque que je suis de nouveau à la messe, qu’il m’appelle et me dit qu’il veut rencontrer mon copain.

Ça me renforce dans l’idée qu’une force divine veille sur moi. Mon tatouage signifie : des mains de dieux, j’accepte tout.”