“Certaines situations nous obligent à détruire une partie de nous même”

“Le phœnix est une entité qui n’est pas immortelle, elle doit mourir pour revenir. Mettre fin à un cycle, pour en commencer un nouveau.

Certaines situations nous obligent à détruire une partie de nous même parce qu’elles nous dépassent. De cette destruction résulte, la renaissance d’un être différent, plus fort. Qui garde en lui le souvenir inaccessible de ce qu’il était.

Par exemple, mes parents se rappellent la petite fille que j’étais. A moi, elle ne m’évoque rien mais elle est sans doute toujours là quelque part et se réveillera peut être un jour.”