“Ainsi, je lui donne la dimension humaine qui me caractérise dans ma relation aux autres.”

“C’est le deuxième tatouage que je décide de réaliser après un long deuil en hommage à mon papa.

Je le fais dessiner par une très bonne amie et accepte que son ex l’appose. Ainsi, je lui donne la dimension humaine qui me caractérise dans ma relation aux autres.

Il est fait d’étoiles, d’arabesques, accompagnées d’un croissant de lune, en écho à mes origines algériennes. Je porte à mon cou un pendentif, pièce unique fabriquée pour mon père. Elle reprend ces motifs.

Les lignes sont une représentation des calligraphies de mon pays. Courbes fines et gracieuses, elles sont aussi un rattachement aux choses terre à terre.

C’est tout l’opposé des étoiles qui expriment mon côté rêveur. Je ne suis pas anarchiste dans l’âme mais
l’idée d’un monde sans injustice où chacun peut faire ce qu’il souhaite, réaliser ses rêves, me plaît particulièrement.”